Auteur : Audrey Champel

Art et procédés du tissage balinais

Le Ata se tisse à la main lorsqu’il est encore vert et frais. Une fois que sa forme définitive lui a été donnée, il est alors exposé au soleil pendant plusieurs jours afin d’assécher les fibres de la liane. Encore trop souple, il faut alors le « fumer » dans un four, où sous l’effet […]

Lire la suite